Transition énergétique et lutte contre le changement climatique

En cohérence avec ses engagements internationaux et européens en matière d’énergie et de lutte contre le changement climatique, la France a développé des politiques dont les ambitions croissantes ont été inscrites dans des lois successives, notamment

  • les lois POPE en 2005,
  • la loi « Grenelle 1 » en 2009
  • et finalement, la loi de transition énergétique pour la croissance verte (TECV) adoptée le 17 août 2015.

Afin d’atteindre ces objectifs, la loi TECV a instauré la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) qui décrit la politique d’atténuation du changement climatique, par la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’augmentation de leur potentiel de séquestration.

Cette stratégie est également déclinée aux différents niveaux régional et intercommunal :

  • La Région doit élaborer un Schéma Régional d’aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET).
  • Les EPCI de plus de 50 000 habitants existants au 1er janvier 2015, doivent élaborer leur PCAET avant le 31 décembre 2016 et les EPCI de plus de 20 000 habitants existants au 1er janvier 2017, avant le 31 décembre 2018.
  • Lorsque l’obligé s’engage dans l’élaboration d’un projet territorial de développement durable ou d’un Agenda 21 local, le PCAET en constitue le volet climat.

Au delà de ces obligations réglementaires, de nombreux territoires ont engagé des démarches volontaires autour des concepts de « territoires à énergie positive » (TEPOS) aidés par l’Etat au titre des financements TEPCV. L’action est bien entre les mains des territoires et ces derniers doivent s’approprier les méthodes et acquérir les compétences afin de travailler efficacement à l’atteinte des objectifs.

L'outil Prosper

Pour ces raisons, Énergies Demain a co-développé l’outil PROSPER avec le Syndicat Intercommunal d’Énergie de la Loire (SIEL). Il s’agit, depuis 2016, d’un outil web collaboratif qui permet de construire et partager, sur un territoire, un ensemble de scénarios de maîtrise de la demande d’énergie et de production d’énergies renouvelables locales, le tout dans une logique de consolidation territoriale. Au delà de ses fonctionnalités historiques, l’outil a depuis évolué afin de répondre aux besoins grandissants des intercommunalités et à leurs nouvelles compétences.

En savoir plus sur l’outil PROSPER ici.

Les Syndicats d’Energie, par leur proximité avec les collectivités et la légitimité offerte par la Loi TECV ont la possibilité d’animer les Commissions Consultatives Paritaires de l’Energie et d’accompagner ainsi les territoires dans la mise en œuvre de leurs politiques « climat air énergie ». C’est dans ce cadre que les Syndicats Départementaux d’Energie sont les principaux vecteurs de mise à disposition de l’outil PROSPER auprès des territoires.

Le Club des utilisateurs de PROSPER

PROSPER se veut être un outil au service de ses utilisateurs. C’est pourquoi, son usage est associé à un club des utilisateurs qui se réunit régulièrement. Ce club a pour objectifs :

  • Faciliter l’appropriation de l’outil par les utilisateurs,
  • Faire émerger des besoins futurs en termes de développement et d’utilisation
  • Alimenter les réflexions allant de l’interprétation à l’action
  • Faire évoluer les modalités de gouvernance et d’usage de l’outil

En effet, les multiples usages de l’outil, couplés à l’évolution du contexte, continuent d’entraîner inévitablement les utilisateurs à exprimer des besoins complémentaires, qui constituent les axes de développements futurs. Ce club compte actuellement une trentaine de syndicats départementaux d’énergie, qui fédèrent eux-même l’ensemble des utilisateurs de leur territoire. L’espace privé de ce site est strictement réservé aux membres du club. Pour toute demande d’adhésion, vous pouvez remplir le formulaire ici.

© Énergies Demain 2020

Mentions légales

nhoudantAccueil